Accueil / Non classé / Une maison en bois pour bien vivre et bien être

Une maison en bois pour bien vivre et bien être

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le bois est le seul matériau qui apaise, et qui respire. Doux et chaleureux, il crée un environnement profondément serein. On a remarqué que l’agressivité des enfants diminue dans un bâtiment scolaire en bois et qu’ils n’ont pas envie de le taguer. Vivant, le bois respire : sa capacité à absorber et à restituer l’humidité de l’air ambiant génère un climat d’habitation très sain.

Le bois, particulièrement performant contre le froid, est aussi très bien adapté aux régions chaudes.

Le mur en bois le plus simple isole mieux qu’un mur maçonné à isolation renforcée. La faible inertie thermique du bois régule rapidement les changements de température, avantage fort appréciable pour les résidences secondaires. Et comme la construction de maison en bois se caractérise par l’absence de ponts thermiques – qui représentent plus de 30% des déperditions d’une maison maçonnée- cette maison se situe à l’avant-garde des systèmes de réduction de la consommation d’énergie.

 Réputées de longue date dans le Nord, les maisons en bois le sont également dans le Midi. Le bois n’emmagasine pas la chaleur et le principe de la case créole se fonde sur la ventilation. En fait, les solutions et techniques mises en oeuvre dans le Sud – aération, volets brise-soleil, dalle ou mur intérieur maçonnés pour l’inertie thermique, terrasses couvertes, isolants minces réflecteurs, etc. – s’intègrent naturellement dans la construction en bois.

La construction en bois offre une excellente isolation acoustique.

Dans une maison à ossature bois, la juxtaposition de matériaux composant les murs extérieurs (plaques de plâtre, enduit hydraulique, plaques bois-ciment, pierres de parement, etc.) et de matériaux dits «ressort» (laines et fibres isolantes) isole totalement des bruits du dehors.

LA MAISON COMMUNICANTE EST EN BOIS.

Le bois laisse bien passer les fréquences des appareils équipés de radiocommandes.

Les fréquences étant de 5 à 10 fois moins amorties par le bois que par le béton, le bois garantit, depuis la pièce où l’on se trouve, la bonne gestion de tous les appareils de la maison : téléviseurs, chaufferie et chauffe-eau, équipements de sécurité, éclairages, ouverture et fermeture de volets roulants, etc..

Le bois est fiable pour les communications à distance avec l’ensemble des équipements dits “intelligents”.

Ordinateur, téléviseur, électroménager du futur, caméra. La communication s’effectue sans problème via une liaison téléphonique sur Internet. Depuis l’autre bout du monde, on peut ainsi gérer sa maison. Par exemple la contrôler sur caméra après une éventuelle alerte du système de sécurité ou simuler une présence par l’ouverture et la fermeture des éclairages et des volets.

CONSTRUIRE EN BOIS, C’EST UTILISER UNE RESSOURCE EN FORTE CROISSANCE.

Contrairement aux idées reçues, la forêt gagne du terrain dans toute l’Europe. Depuis l’Antiquité, elle avait effectivement subi un défrichage intensif : conquête de terres cultivables, construction de flottes navales… mais à partir du XIXe siècle, avec la modernisation de l’agriculture et l’émergence de nouvelles sources d’énergie, les pressions sur la forêt ont cessé. Ainsi la forêt française a plus que doublé sa surface en deux siècles. Aujourd’hui elle continue de grandir. Depuis 1950, nos réserves forestières sont passées de 12 à 16 millions d’hectares et le prélèvement de bois ne représente que deux tiers de la croissance annuelle de bois sur pied.

CONSTRUIRE EN BOIS, C’EST PARTICIPER À LA VIE DE LA FORÊT.

La vitalité de la forêt – sa capacité à se renouveler – est favorisée par les récoltes de bois provenant d’une sélection d’arbres matures et par les coupes d’éclaircie qui dégagent l’espace nécessaire à la croissance des plus beaux parmi les jeunes. Ces pratiques s’inscrivent depuis deux siècles dans le cadre d’une gestion durable des forêts. Privées pour 74% d’entre elles, publiques pour 26%, nos forêts sont en effet soumises à une réglementation spécifique. Elle résulte de la volonté constante de l’Etat d’assurer l’avenir du patrimoine forestier. Différents organismes – Office National des Forêts, Centres Régionaux de la Propriété Forestière, Inventaire Forestier National, Institut pour le Développement Forestier – accompagnent ainsi les propriétaires dans la gestion de leur patrimoine et de la production de bois. Et plus de 40 000 professionnels contribuent chaque jour à préserver et à entretenir la vitalité de la forêt. Or c’est la vente du bois, en France comme en Europe, qui constitue l’essentiel des ressources nécessaires à ce travail d’entretien.

Related Post

A propos de Mohamed Gabsi

Vérifier aussi

Les conseils pour bien choisir son sac à langer 

[Total : 0    Moyenne : 0/5] À l’image de la veilleuse, alliée incontournable des …

Un commentaire

  1. Très bon article. La maison en bois est une solution à ne pas négliger pour conserver de l’energie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *