Accueil / Non classé / Quels sont les différents types de charpente ?

Quels sont les différents types de charpente ?

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La charpente n’est rien d’autre que l’ossature qui soutient la toiture d’un bâtiment. On parle aussi d’ossature porteuse. La construction de celle-ci est rendue nécessaire pour presque tout édifice. Il s’agit d’un ensemble de pièces en bois généralement assemblées les unes avec les autres en position verticale, horizontale (poutre) ou diagonale. Il est aussi possible que l’on utilise d’autres matériaux pour l’édification de la charpente.

Les éléments formant la charpente traditionnelle

Charpente industrielle

Avec les fondations, une bonne charpente est la clé d’une maison solide. Traditionnellement elle est formée d’abord de ferme. Celle-ci se constitue de plusieurs éléments tels que les arbalétriers. Ce sont des poutres de structure inclinée avec une pointe assemblée dans le poinçon. Sa base se fixe dans l’entrait. Elles supportent les deux versants de la toiture et prennent appui quelques fois directement sur les murs ou les poteaux. La ferme est déjà assez complexe, mais elle ne représente qu’une partie de la charpente. Celles-ci sont encore soudées par des chevrons et des pannes. Ces dernières serviront de support aux premiers. Les chevrons sont importants dans les mesures où ils permettent une meilleure répartition du poids de la toiture à travers la charpente. En dehors de ces éléments principaux, chaque charpentier est libre d’apporter d’autres contreventements à son œuvre pour en accroitre la solidité comme les jambes de force. Il faut dire que la charpente classique ou traditionnelle est relativement difficile à réaliser. Elle suppose aussi l’utilisation de matériaux solides comme le bois massif ou l’acier. Mais il faut noter qu’elle est vouée à la durée. Actuellement on commence à la délaisser pour une technique plus moderne : la charpente en fermette ou industrielle.

Une charpente beaucoup plus moderne

Il est beaucoup plus aisé de trouver un fabricant de charpentes industrielles tel que freimans actuellement qu’un professionnel de la charpente traditionnelle. En effet ce type d’ossature de nouvelle génération est simple, minimaliste et rapide à réaliser. De plus, cela n’exige pas la dépense d’un gros budget. Le nombre de pièces formant ce type de construction est donc réduit au strict minimum. On n’en trouve ainsi que deux sortes : les chevrons en bois et les connecteurs métalliques. Ceux-ci sont en fait préfabriqué. Il suffira par la suite d’effectuer un montage. L’avantage de la charpente en fermette est l’économie. Les connecteurs pallient efficacement le manque de solidités des pannes et des chevrons. On n’a pas non plus besoin de se servir de beaucoup de bois. Il est aussi possible d’opter pour de plus nombreuses configurations ou formes de charpente avec la technique industrielle. En outre, une personne amateur de bricolage peut poser elle-même la charpente industrielle. Elle n’aura pas à solliciter l’avis d’un professionnel. Les plus grands bâtiments sont cependant soutenus par des ossatures métalliques. Mais elles ne sont pas assez fiables. En effet sous l’effet de la chaleur, l’acier se dilate. Et inversement, avec le froid il se condense. Cela rend l’édifice instable. Voilà pourquoi les constructeurs sont obligés d’adopter des techniques particulières.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *