Accueil / Non classé / Jean-Charles Marchiani : La libération d’otages français au Liban

Jean-Charles Marchiani : La libération d’otages français au Liban

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Quatre jours avant l’élection présidentielle française, le Premier ministre Jacques Chirac a annoncé triomphalement que trois otages français avaient été libérés au Liban après trois ans de captivité.

Interrompant un discours de campagne à Strasbourg, M. Chirac a déclaré: « Je viens d’apprendre que trois otages français détenus au Liban viennent d’être remis entre les mains du représentant du ministère de l’Intérieur ». La foule a éclaté en applaudissements avant même qu’il ait finis. La libération des otages tenue par le groupe Pro-Iran, semble être un aiguillon important pour la fortune de M. Chirac, qui a traîné le président socialiste, le président François Mitterrand, dans les sondages d’opinion.

Qui est Jean-Charles Marchiani ?

Jean-Charles Marchiani, 65 ans, a aidé à libérer des otages français au Liban dans les années 1980 et en Bosnie dans les années 1990, et a servi au Parlement européen et en tant que gouverneur dans le sud de la France. Tout comme son ancien patron, Charles Pasqua, un des protagonistes de l’establishment conservateur français. Jean-Charles Marchiani a pris de l’importance après avoir aidé à négocier la libération de trois otages français détenus par le mouvement du Jihad islamique au Liban en 1988. Ils faisaient partie de plusieurs étrangers, dont des Américains, qui étaient détenus au Liban à l’époque.

Jean-Charles Marchiani

Bien que M. Mitterrand, en tant que président, assume la responsabilité globale de la politique étrangère, la gestion quotidienne du gouvernement relève strictement du premier ministre. C’est donc M. Chirac qui a supervisé toutes les négociations sur la libération des otages. Les négociations ont été menées par M. Pasqua, qui supervise les services secrets français, après que les efforts déployés par le ministère des Affaires étrangères pour résoudre le cas par les voies diplomatiques se sont révélés infructueux. Son principal représentant aux pourparlers, Jean-Charles Marchiani, a fait plusieurs voyages au Liban.

Libération des otages au Liban

C’est Jean-Charles Marchiani qui a négocié la libération de deux autres captifs français, Roger Auque et Jean-Louis Normandin. Les otages libérés sont Marcel Fontaine, 45 ans; Marcel Carton, 62 ans, et Jean-Paul Kauffmann, 44 ans. Les trois hommes ont été libérés près d’un hôtel de Beyrouth-Ouest, la partie principalement musulmane de la capitale, et auraient quitté Beyrouth par avion privé.

M. Fontaine et M. Carton, tous deux diplomates, ont été saisis en mars 1985; M. Kauffmann, journaliste pour un réseau français, a été enlevé deux mois plus tard. Les responsables français ont identifié leurs ravisseurs comme des membres de la guerre sainte islamique, qui est censée prendre quelques instructions de l’Iran. A l’époque, Le ministre de l’Intérieur, Charles Pasqua, qui a largement dirigé les négociations pour la libération des otages au nom de M. Chirac, ne discutera pas de la façon dont l’accord a été conclu.

Related Post

Vérifier aussi

Une biographie de Napoléon Bonaparte

[Total : 2    Moyenne : 4.5/5] Napoléon Bonaparte est né le 15 août 1769 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *